La distanciation

Journal des citoyens - distanciation
Anthony Côté

Les derniers articles par Anthony Côté (tout voir)

La roulette russe version 2020

Anthony Côté  – Plusieurs phénomènes dans la présente pandémie sont comparés à la roulette russe. Qu’en est-il pour la distanciation de 2 mètres ?

Un peu d’histoire

La roulette russe est un jeu de hasard morbide qui se jouait seul ou en groupe avec un révolver à barillet rotatif à plusieurs chambres. On n’y insérait qu’une balle, on tournait rapidement le barillet, puis on pointait le revolver sur sa tempe avant d’actionner la détente. Si le hasard voulait que la balle soit dans l’axe du canon, le joueur perdait. Il mourait ou était grièvement blessé. Dans le cas contraire, la partie continuait. Un joueur ne pouvait gagner que par la force des choses. Détail inutile : les officiers russes qui pratiquaient ce jeu semblaient préférer un révolver de la firme belge Nagant, le Nagant 95 à 7 chambres. 

La version 2020

Dans la version 2020 de ce jeu funeste, c’est un modèle de révolver d’un marchand de pangolins chinois : la COVID-19 au nombre de chambres encore inconnu. Ce modèle a été distribué de façon équitable sur tous les continents, principalement à certains joueurs sceptiques ou insouciants et à beaucoup de resquilleurs. Ne pas respecter la distanciation de 2 mètres est comme jouer à la roulette russe. D’origine, une variante du jeu se jouait avec plus d’une balle, d’autres pouvaient diriger le projectile vers d’autres parties du corps. Dans la version 2020, la partie du corps la plus visée est les poumons. Une autre déclinaison du jeu original se jouait à plusieurs en pointant l’arme non pas sur soi, mais tour à tour sur d’autres participants – souvent « nommés » volontaires. De plus, dans la version contemporaine et pour une raison inconnue, plus vous êtes âgés, plus on alloue de balles dans les barillets des joueurs. Les risques de perdre sont d’autant plus grands. Dans une autre version 2020, et encore pour une raison inconnue, la balle dirigée sur les poumons d’un joueur est parfois défectueuse et quoique le joueur soit atteint, la balle n’a aucun effet visible sur le joueur. On le dit alors asymptomatique. Étant inconscient de ce fait, il continue de jouer autant de fois qu’il le veut. Cette version 2.0 de la roulette russe est toujours aussi risquée et a été rebaptisée le jeu de la distanciation insuffisante.  

Ce jeu potentiellement fatal risque malheureusement de devenir populaire avec le déconfinement qui débute. Mais attention, il y a une façon d’éviter la fatalité du jeu puisque la portée du révolver COVID est en deçà de 2 mètres. Donc si vous vous tenez à au moins 2 mètres d’un joueur infecté, il y a de très fortes chances que vous ne serez pas atteint par ses projectiles. Vous êtes maintenant avertis : ne faites pas le jeu d’un sceptique ou d’un inconscient. Si vous êtes amateurs de jeu de hasard, ne risquez pas la vie des autres, car vous êtes peut-être un joueur asymptomatique. Malheureusement, il est impossible de connaître à vue qui sont les joueurs porteurs d’un revolver COVID-19. C’est peut-être vous ! De grâce, soyez consciencieux et éloignez votre doigt d’au moins 2 mètres de la détente lorsque vous êtes à proximité d’autres personnes.

Imprimer