Guignolée 2020

La gignolée 2020
Les derniers articles par Émilie Corbeil (tout voir)

Des adaptations nécessaires

Émilie Corbeil – Le Garde-manger des Pays-d’en-Haut et la Maison d’entraide de Prévost vont devoir, cette année, adapter la traditionnelle collecte de denrées et d’argent afin de respecter les prescriptions de santé publique. Qu’à cela ne tienne, on espère que les gens participeront en aussi grand nombre que par le passé.

À Prévost, un service à l’auto

Le 28 novembre, le traditionnel porte-à-porte sera remplacé par un service à l’auto à la Maison d’entraide. Des points de collecte sont aussi installés au Pont Vert et à Sur la planche. Au IGA Piché, les clients seront invités à acheter un sac de denrées à 10$, lequel sera directement remis à la Maison d’entraide. Finalement, la pharmacie Jean Coutu sollicitera sa clientèle pour des dons en argent. Les dons en argent seront également possibles sur la plateforme web de la Ville. Il sera également possible de faire un don en appelant directement à la Ville.

Pier-Luc Laurin, conseiller et président d’honneur de la guignolée 2020, a redoublé d’efforts afin de faire connaître cette guignolée en formule renouvelée. Sur la page Facebook de la Ville, on trouvera des vidéos promotionnelles qu’il a produites avec des personnalités publiques ainsi qu’avec les commerçants de la région.

Garde-manger des Pays-d’en-Haut : version 2.0

Au Garde-manger, les traditionnels barrages auront lieu à Piedmont et à Sainte-Anne-des-Lacs le 12 décembre. La Ville de Piedmont tenant son activité de Noël le 12 décembre aux glissades des Pays-d’en-Haut, un point de collecte y sera installé. Deux points de collecte en continu sont aussi accessibles à la salle communautaire de Sainte-Anne-des-Lacs et à l’hôtel de Ville de Piedmont. 

Les épiceries IGA et Provigo de Saint-Sauveur accepteront également les dons en argent à partir du 23 novembre. Monsieur Luc Lagacé, directeur général, soutient que malgré qu’amincie, cette guignolée est capitale pour l’organisme, qui engrange quelques 30 % de son budget annuel de fonctionnement pendant la période des Fêtes.

Imprimer