Portrait de Marie-André

Toile Denise Leduc - journal de citoyensLe portrait de Marie-Andrée Clermont réalisé par Denise Leduc – Photo courtoisie
Salle de Nouvelles
Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Une expérience inoubliable

Marie-André Clermont – Tout a commencé par un coup de téléphone – Philippe Faucher paraissait gêné de me demander mon âge. Je ne lui ai d’ailleurs pas dit, je lui ai juste révélé l’année de ma naissance.

Le fondateur du collectif Artistes des Lacs m’a alors annoncé que je me qualifiais ! Au cours de l’été, les artistes allaient faire le portrait de personnes aînées vivant à Sainte-Anne-des-Lacs et j’avais été choisie. Et j’ai dit OUI à ce projet qui pimentait ma saison trop tranquille.

Denise Leduc m’a tout de suite inspiré confiance 

Son visage souriant sous le masque, sa vivacité, sa volubilité m’ont mise à l’aise. Elle m’a parlé de sa famille, de sa carrière d’enseignante, d’obstacles surmontés grâce à sa résilience et à son optimisme. Elle aussi, elle a pris le temps de m’écouter. Nous avons jasé un long moment.

Un don inné 

Denise a découvert un jour qu’elle avait un talent naturel pour le portrait, mais surtout qu’elle pouvait cerner la vérité de ses modèles. Son portfolio est saisissant. Campés dans un décor minutieusement exécuté, ses personnages accrochent le regard, laissant deviner leur essence et leur mystère.

Un événement reporté 

Avec une curiosité teintée d’angoisse, j’allais enfin découvrir mon portrait à l’inauguration des Journées de la culture, mais hélas, le dévoilement a été annulé à la dernière minute par la pandémie, deuxième vague.

Un moment merveilleux 

Par un bel après-midi de l’été des Indiens, Denise Leduc est venue m’offrir le portrait qu’elle avait fait de moi. J’ai été saisie d’une émotion indéfinissable. Ce portrait est tellement vrai, tellement moi ! Je n’arrive même pas à exprimer le bouillonnement intérieur que je ressens en me regardant sur cette toile.

Merci, Denise Leduc

Denise a mis son talent à réaliser ce portrait de moi. Mais moi, c’est avec les mots que je veux lui rendre hommage et la remercier du fond du cœur.

Imprimer