Les échos du conseil municipal de Prévost

Salle de Nouvelles
Les derniers articles par Salle de Nouvelles (tout voir)

Yvon Blondin – Soirée de conseil municipal du 14 décembre 2020

Nous en sommes déjà à la dernière séance de 2020. En ce qui me concerne, je commence la 16e année de rédaction de cette chronique : merci de cette attention que vous portez à notre Journal

Nous avons pu constater une fois de plus que le progrès a un prix. À toutes nouvelles constructions, ajouts, ou modifications, nous serons assujettis à une nouvelle « contribution » de 1,74 %. À titre d’exemple, une résidence de 300 000 $ se verra greffer une facture de 5 243 $. 

Si le cœur vous le dit, des postes sont ouverts aux citoyens pour siéger sur plusieurs comités de la Ville : Comité consultatif en environnement, Habitations du Vieux-Shawbridge, Comité consultatif d’urbanisme et d’autres. Vous devez envoyer votre lettre de présentation à ctrudel@ville.prevost.qc.ca. Pour le moment et pour cause de pandémie, les réunions se feront par Zoom.

Le conseiller Joey Leckman est revenu sur la question de la cueillette des ordures ménagères qui passeront aux trois semaines en 2021. Il a mentionné que des ateliers seront mis sur pied pour faciliter la compréhension de ce nouveau mécanisme. « Avec un moindre effort, on pourra réduire de 15 à 20 % les matières qui ne se retrouveront plus au site d’enfouissement », a-t-il mentionné Le conseiller nous a aussi apporté une statistique fort intéressante : notre Ville avait une moyenne de consommation d’eau potable pour les utilisateurs du réseau publics de 274 litres/personne. Après la réparation de 19 fuites majeures qui ont été localisées, ce chiffre est passé à 170 litres, soit une économie de 104 litres. La maire félicita le département de l’hygiène du milieu pour cette belle réussite. 

Le conseiller Pier-Luc Laurin était très heureux de la réponse des citoyens de Prévost pour la guignolée 2020 au profit de la Maison d’entraide de Prévost. Tout près de 30 000 $ ont été recueillis en argent et en denrée non périssable pour les plus démunis. Il a tenu à accorder une mention particulière pour le Marché IGA Piché, la pharmacie Jean-Coutu, le Club Optimiste « Et tous ceux que nous avons pu oublier; merci à vous! », a-t-il ajouté.

Quelques contrats octroyés

  • Le contrat d’assurances générales pour notre Ville a été accordé à la Mutuelle d’assurances des Municipalités pour la somme de 143 723 $.
  • Le nettoyage des égouts et des puisards a été accordé à la firme Beauregard pour 66 179 $.
  • Des jeux d’eau seront installés au parc des Clos pour la somme de 213 807 $
  • La firme SIG Kalitec s’est vue accorder un mandat pour soumettre des pistes de solutions pour le pont Shaw en vue de préserver l’intégrité des deux gabarits qui sont régulièrement renversés par des poids lourds. A été voté un montant de 20 235 $ pour ce dossier.
  • La compagnie Équipement CMP Maillé inc. équipera nos pompiers de nouveaux casques; 12 509 $ sera nécessaire à cette fin.

Questions du public

Monsieur Tony Rioux s’informe de l’avancement du dossier de l’ancien golf de Shawbridge. Monsieur le maire répond que rien n’a bougé.

Monsieur Éric Cadotte s’interroge sur le coup des infrastructures, soit les trottoirs, l’eau potable, l’asphaltage qui sont reliés au niveau du nouveau marché Métro dans le Vieux Shawbridge. Le maire explique que c’est un investissement qui s’élève à 1,5 M $ et que le promoteur en épongera 80 %, soit 1,2 M $.

Concernant la réfection du skatepark qui avait été soulevé par un citoyen le mois dernier, le maire répond que c’est « Non », mais qu’il y aura peut-être une possibilité dans le second plan triennal, soit 2024, 2025, 2026.

Monsieur Mathieu Quesnel de la rue Principale se questionne sur les avancements du dossier du Pôle du savoir. Le maire répond que pour le moment on parle d’un comité pré-consultatif et que l’information ne doit pas être révélée avant le temps. Il invite ce citoyen à se présenter lors de la constitution dudit comité consultatif à déposer sa candidature.

Madame Marie-Ève Fafard demande au maire si un jour un centre sportif verra le jour à Prévost. Le maire lui répond qu’en ce qui a trait à l’aréna, c’est non; les coûts d’électricité sont prohibitifs, on parle de 30 000 à 35 000 $ par mois. Et pour le gymnase, qu’il pourrait peut-être voir le jour si le Pôle du savoir se réalise.

Imprimer