Échos du Conseil de ville de Prévost

Yvon Blondin – Soirée de conseil municipal du 8 février 2021

Bonne nouvelle pour les résidents du secteur Lesage : un trottoir sera construit entre la rue Lesage (Place Lesage) et le chemin du Lac Écho à l’est de la route 117. Cet aménagement était réclamé depuis des lunes ! Ajoutons à cela une réduction de vitesse qui passe de 70 km/heure à 50 km/heure et couronnons le tout d’un feu de circulation dit intelligent qui laisse la priorité aux piétons sur demande. Pratique pour les élèves qui désirent se rendre sur la rue de l’École, là où est situé l’établissement scolaire Val-des-Monts. La citoyenne Josée Tassé était intervenue à la première période de questions sur ce sujet. 

Un très beau partenariat est peut-être sur le point de se réaliser dans notre Ville. Une offre a été présentée à la fondation DITED qui est propriétaire du terrain de la ferme sur le chemin de la Station. Prévost désire y créer un parc de conservation avec un volet communautaire tout en laissant à la fondation DITED la possibilité d’y construire des bâtiments qui abriteraient des personnes avec une déficience intellectuelle et/ou un trouble envahissant du développement (projet initial de la fondation DITED). Cela serait une belle association pour les deux groupes concernés. Monsieur Alain Boisclair, rue Christopher, avait lui aussi questionné le maire sur ce sujet.

Le maire Germain a élaboré un peu plus sur le Règlement 789 appelé Contribution municipale. D’un côté, la Ville a des projets à moyen et long terme totalisant 35  M$ (Hôtel de Ville, caserne, bibliothèque et sûrement une certaine partie du Pôle du savoir), mais il reste à amasser des sous. Les nouvelles constructions seront mises à contribution, car la Ville projette que pour les futures 1280 nouvelles résidences, ce qui équivaut à 20 % du futur parc urbain, une taxe spéciale sera appliquée au coût de 5 243 $/l’unité. La Ville engrangera approximativement 5 M$ sur les 35  M$ prévus. Selon le Conseil, c’est tout à fait équitable pour les nouveaux arrivants.

Un règlement dit « Parapluie » a été voté pour la réparation de la chaussée (réparations partielles des trottoirs, bordures et autres). 3 M$ sont prévus à cette fin et le tout sera financé sur 10 ans. 

Les trois réseaux d’eau municipaux ont été fusionnés en un. Nous pouvons rappeler que le réseau du lac Écho était toujours déficitaire. 

Combien coûteront l’enfouissement de nos ordures ménagères ? En 2021, 24,72 $/tonne et en 2022, 25,33 $/tonne. 

Une partie du boulevard des Clos devra être réhabilité entre la route 117 et le carrefour giratoire. La firme CIMA se chargera de l’étude géotechnique pour le montant de 21 787 $.

La firme INNOVISION a été choisie pour offrir un soutien technique à toutes les étapes des élections municipales en 2021 (s’il y a élection !) au coût de 22 315 $.

Prévost a pu effectuer des travaux d’infrastructure et de chaussée de l’ordre de 4 740 000 $, le tout provenant du retour sur la taxe de carburant en 2020.

IGA Extra, Famille Piché, fier partenaire de notre collectivité, fera installer des bornes de recharge pour auto électrique de niveau 3. Elles seront situées entre le Marché Piché et la pharmacie Jean-Coutu. Bravo !

Un projet de « Repair Café » flotte à l’Hôtel de Ville depuis un certain temps. Le concept est simple : des réparateurs pourront remettre sur pied plusieurs petits appareils électroniques et électriques ou autres petits objets qui seraient autrement voués au dépotoir. Pour plus d’information, vous pouvez rejoindre Stéphane Cardi à l’hôtel de ville de Prévost. – Pourquoi ne pas organiser un concours pour trouver un nom plus original et un logo pour ce très beau projet ?

Un citoyen demande que le futur éclairage DEL sur les chemins de la Station et David soient d’une intensité qui ne peut pas nuire aux automobilistes en créant un effet d’éblouissement.

Le citoyen Guy Fournel, sur Levasseur, demanda à un membre du personnel de notre Ville une information sur le zonage du futur Pôle du savoir. La réponse fut qu’il devait passer par la Loi d’accès à l’information. Le maire Germain en fut très surpris, il en profita pour informer qu’il attendait toujours une réponse du ministère de l’Éducation au sujet de la nouvelle école pour nous dévoiler son plan de financement pour ce projet qui sera, selon lui, très raisonnable et respectueux de la capacité de payer des Prévostois.

Imprimer