L’entretien des sentiers

Corvée des sentiers - journal des citoyensÉric D. est à nettoyer un fossé d’une l’accumulation de boue après l’hiver – Photo : Anthony Côté
Anthony Côté
Les derniers articles par Anthony Côté (tout voir)

Les équipes de bénévoles devront s’activer

Anthony Côté – Plusieurs travaux d’entretien dans les sentiers de la Forêt Héritage ont été remis à cause de la pandémie. Les équipes de bénévoles devront donc s’activer cet été à travers le réseau.

Les défaillances sont majoritairement dans le drainage des sentiers et l’érosion qui, souvent, s’en suit. La solution idéale serait de relocaliser la portion « boueuse » du sentier sur un terrain mieux drainé. Malheureusement, ce n’est que rarement possible. La bonne nouvelle : des essais de drainage entrepris l’automne dernier semblent très prometteurs. La technique consiste à creuser un fossé du côté amont du sentier et à drainer ce fossé avec un tuyau sous la chaussée. Voir mon article de novembre dernier Ils sont victimes de leur succès ! En effet, le sentier test s’est essoré comme jamais auparavant. Il reste à étendre cette pratique, lorsque possible, à d’autres sentiers à problème. 

Quand il n’y a pas de zone basse où diriger l’eau de ruissellement, un profond fossé creusé en parallèle en bordure du sentier crée un bassin de rétention où le surplus d’eau peut s’accumuler et percoler lentement dans le sol. Dans certains cas, le rechargement de la chaussée devient incontournable. L’affaissement de la chaussée causé par le fort achalandage, surtout les vélos, crée une dépression en « cuvette » de la chaussée à certains endroits qui se remplit d’eau pendant une pluie. Il s’agira alors de remplir cette dépression avec un sable très fin sans sol organique ou de la criblure de pierre sur une largeur d’environ 70 cm. Lorsque l’érosion est majeure, le remblai des crevasses avec des cailloux ou du gravier grossier sera nécessaire. Dans un sentier pentu, l’ajout d’une barre d’eau qui brise l’écoulement d’eau dans le sentier et le dirige en bordure de piste pourrait être nécessaire. Avec environ 75 sites d’intervention répertoriés, les équipes d’entretien ont du pain sur la planche jusqu’à cet automne.

Voici quelques réalisations dans les sentiers de plein air ainsi que des évènements et des projets à venir ou en cours.

Il n’y a pas de fil d’araignée sur les bénévoles du parc de la Coulée !

•   Le prolongement de la passerelle du marais s’est avéré nécessaire pour traverser une zone boueuse et difficile d’accès de 60 pi. (18 mètres), côté nord du marais.

•   Un projet majeur de remplacement de la passerelle à l’accès Clos des Capucins a été réalisé en une journée ! Cette passerelle traverse la zone marécageuse sous les fils haute-tension d’Hydro Québec sur une longueur de 190 pi (58 mètres). La section entre la rue et le début de la passerelle a subi une cure de beauté avec l’ajout d’une chaussée en criblure de pierre.

•   Les bénévoles ont aménagé quatre nouvelles passerelles pour permettre des accès quatre saisons aux sentiers St-Urbain, Clos-des-Artisans et le Chevreuil.

•   Le sentier l’Écolière, réaménagé entièrement durant l’été dernier par un bénévole, est en cours de recevoir une chaussée permanente de criblure de pierre par… le même bénévole.

•   Un kilomètre de sentier quatre saisons et trois kilomètres de sentiers hivernaux ont été aménagés. La plus longue section de sentiers hivernaux a été implantée dans un ancien chemin d’exploitation forestière désaffecté (la Vert de Gris).

•   Une campagne de nettoyage des anciens dépotoirs sauvages sera réalisée bientôt. Les trois dépotoirs plus importants contiennent des tôles de couverture, des chaudières à sucre, quelques poêles de fonte, des armoires à glace, des sommiers et têtes de lit et d’innombrables pneus d’autos.

•   Et comme si ce n’était pas assez, la corvée de nettoyage des sentiers aura lieu le 29 mai !

Dans la Forêt Héritage

•   Deux nouveaux sentiers de vélos d’environ 1 kilomètre chacun ont été aménagés et complétés avant la fin de la période de dégel.

•   L’Assemblée générale annuelle d’Héritage plein air du nord (HÉPAN) aura lieu le 27 mai. Le conseil d’administration souhaiterait le faire en présentiel, mais ce n’est pas encore certain. Il sera question du bilan des activités de l’année passée et des projets prévus pour l’année qui vient.

•   Un projet de plan d’aménagement forêt-faune avec l’Institut des Territoires débutera bientôt pour établir les objectifs de valorisation et de la protection de la Forêt Héritage.

•   Une campagne de financement débutera bientôt pour acquérir une propriété de plus de 25,34 hectares. Elle fera, en partie, l’objet d’un don écologique des propriétaires. Plus de cinq kilomètres de sentiers multisports sillonnent cette propriété magnifique dont la majorité est en sentiers de vélos. Traversée en son centre par le ruisseau Marois, elle s’étend du lac Demers jusqu’au stationnement municipal d’HÉPAN sur le chemin Filion, coin des Nations.

Imprimer