FASS – Découvrir Nicolas Ellis

Photo courtoisie

Nicolas Ellis et l’Orchestre Métropolitain de Montréal en clôture du festival

Jean-Guy JoubertLe 5 aout dernier, le Festival des Arts de Saint-Sauveur clôturait son édition 2019 avec un concert réunissant une soixantaine de musiciens de l’Orchestre Métropolitain de Montréal sous le toit du grand chapiteau. Ce concert marquait le cinquième anniversaire d’une participation de l’orchestre au festival.

Le chef bien connu monsieur Yannick Nezet-Seguin devait officier comme chef d’orchestre, mais retenu par une urgence familiale, il a cédé sa place à monsieur Nicolas Ellis qui débarquait tout juste d’un séjour en Europe lorsqu’on lui demanda de prendre le relais. Soulignons que monsieur Ellis suit l’Orchestre Métropolitain depuis quelques années et agit depuis la saison 2018-2019 comme collaborateur artistique de l’Orchestre. Il en était quant à lui à sa deuxième participation au FASS. Ce jeune chef de talent a dirigé l’orchestre avec une complicité et une énergie peu commune, démontrant une connaissance et une maîtrise remarquable des pièces. En première partie du programme, les Danses Hongroises de Johannes Brahms ont littéralement soulevé le public. En deuxième partie du programme, le chef et l’orchestre nous ont livré une prestation digne de l’œuvre de Tchaïkovski, la Symphonie no 5 en mi mineur [op.64]. Cette symphonie austère et complexe tranchait avec la première partie du programme qui était sur un ton très festif.

On peut être reconnaissant que ce festival nous ait fait connaître Nicolas Ellis,  une étoile montante de la direction d’orchestre.

Les activités du Festival se sont terminées sur une très bonne note. Un bref bilan de cette 28e édition, par le directeur général Étienne Lavigne et le directeur artistique Guillaume Côté confirme une croissance de l’achalandage des festivaliers par rapport à l’édition de 2018. De plus, six des dix spectacles offerts sous le grand chapiteau l’ont été à guichet fermé.

Le Festival devient de plus en plus populaire d’année en année en offrant une programmation riche et relevée qui rejoint divers publics. Félicitations aux organisateurs, et à l’an prochain.

Imprimer