Les échos du conseil municipal de Sainte-Anne-des-Lacs – Jacinthe Laliberté

Séance ordinaire du Conseil municipal tenue le 11 novembre 2019

Changements importants

Dès le début du mois de janvier, les séances ordinaires du Conseil municipal auront lieu au Centre communautaire.

Le conseiller Serge Grégoire a été nommé comme maire suppléant pour la période de novembre 2019 à octobre 2020 inclusivement. Remerciements de la mairesse au conseiller Normand Lamarche pour son travail exceptionnel.

Financement de règlements d’emprunts

À la suite d’un appel d’offres public, le ministère des Finances, en soutien à la Municipalité, a choisi la Banque Royale du Canada pour son meilleur taux d’intérêt quant à l’emprunt de 1 618 000 $ (consolidation de plusieurs emprunts) sur une période d’un peu plus de quatre ans (fin 2024) avec un taux de 2 ,7 %. Le directeur général, Jean-Philippe Gadbois, a spécifié que c’était comme un renouvellement d’hypothèque et non un nouvel emprunt.

Travaux publics et voirie

Ce fut un été difficile pour ce service qui a subi un changement de direction, malgré l’intérim du directeur général. Des travaux prévus durant l’été n’ont donc pas été effectués. Le chemin des Loriots en est un exemple.

Un nouvel outil technologique pour les chemins – L’application « Rubix de Rival Solutions », installée sur les camions de la voirie, a permis, au-delà des aspects visuels, de détecter précisément l’état des routes. Cette application deviendra un outil indispensable à la planification du plan quinquennal des chemins; or donc, la réparation du chemin des Loriots, prévue en 2020, ne pourra attendre. Cette application l’a confirmé hors de tout doute.

Plans et devis pour travaux – Plusieurs offres de service de la firme d’ingénieurs Équipe Laurence ont été acceptées pour, entre autres, la mise en place d’un réservoir incendie en bordure du chemin de la Plume-de-Feu, pour des travaux de drainage sur le chemin des Lilas et pour l’aménagement du stationnement municipal situé à l’angle des chemins Sainte-Anne-des-Lacs et des Noyers.

Sécurité publique et Incendie

On a fait état des services offerts par la Municipalité lors de la tempête hivernale des 31 octobre et 1er novembre au cours de laquelle plus de 1 500 citoyens ont été privés d’électricité pendant plus de quatre jours.

La caserne fut ouverte aux résidents affectés et les pompiers ont travaillé d’arrache-pied pour sécuriser les routes fermées par la chute des arbres.

Le Conseil a tenu à remercier publiquement les personnes qui se sont investies auprès des citoyens en besoin ainsi que les directeurs des services de Sécurité Incendie, des Travaux publics et de l’Environ-nement pour leur dévouement exemplaire auprès des Annelacois affectés par cette catastrophe naturelle.

Le Conseil a aussi souligné l’implication des messieurs André Beaudry et Robert Crispin de l’organisme L’Amicale des Aînés.

Loisirs, Culture et Vie communautaire

Dans le cadre des Journées de la Culture, l’exposition des Artistes des Lacs fut une activité très visitée. La Municipalité a profité de cette exposition pour allouer un montant de 1 000 $ pour l’achat de l’œuvre qui avait recueilli le plus de votes dans le cadre du concours « Le choix du public ». Cette année, la toile  Petite gare au matin, de Philippe Faucher, artiste peintre, fut le choix du public.

Période de questions

Des requêtes pour les plaintes – Le directeur général a expliqué, au résident Pronovost, le nouveau fonctionnement des requêtes pour gérer les plaintes provenant des citoyens, des conseillers ou des employés. Pour qu’il n’y ait plus de demandes ou de plaintes qui tombent dans un vide administratif comme les demandes récurrentes de ce citoyen, ce dernier devra exiger qu’une requête soit complétée lors de sa demande ou de sa plainte.

Rencontre citoyenne pour la nouvelle bibliothèque – Le 9 novembre, date prévue pour cette rencontre, plusieurs citoyens ont fait le pied de grue devant une porte close. Pourtant, les dates de cette rencontre avaient bel et bien été mentionnées lors de la dernière séance du Conseil. Malgré une réponse nébuleuse quant à cette situation, la mairesse a rassuré les citoyens que cette rencontre aura lieu très bientôt. À surveiller sur « Voilà! » ou sur le site web.

Projet parc Irénée-Benoit – Des précisions furent demandées sur la poursuite du projet annoncée sur « Voilà ! » Pourtant, durant la soirée, la mairesse avait spécifié que le Conseil devra se pencher sur les résultats de l’été 2019. Une confirmation officielle de la continuité du projet fut, tout de même, annoncée malgré cet imbroglio.

Stratégies-MTQ, chemin Sainte-Anne-des-Lacs – Plusieurs citoyens ont demandé au Conseil s’il avait déjà ciblé des stratégies quant à cette situation encore plus inacceptable depuis le « rapiéçage » fait par les employés du MTQ. « Nous n’en sommes plus à la beauté du chemin, mais plutôt à la sécurité » (commentaire d’un citoyen).

Plusieurs stratégies ont été évoquées. Pour le conseiller Grégoire : rencontrer la députée Mme Blais, lui demander de venir constater par elle-même l’état du chemin; et pour le conseiller Lamarche : procéder à l’analyse de l’état du chemin grâce au fameux outil technologique « Rubix de Rival Solutions » et envoyer les résultats au MTQ.

Les citoyens, de plus en plus insistants, ont demandé des actions significatives au Conseil.

Imprimer