Les échos du Conseil municipal de Piedmont

Louise Guertin

Les derniers articles par Louise Guertin (tout voir)

Louis Guertin – Assemblée régulière du 2 décembre 2019.

Dernière assemblée régulière de 2019 avant la lecture, le 16 décembre, du budget 2020, de l’annonce des projets d’immobilisation et des taux de taxation. Selon la mairesse, Mme Rochon, il faut s’attendre à une légère augmentation. Un premier projet a été confirmé, soit la transformation de la salle du Conseil en locaux pour recevoir les employés et son corolaire, l’achat de la salle polyvalente à la gare où se transporteront les assemblées du Conseil, fort probablement au printemps 2020.

Solutions à l’eau chemin Hervé

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a confirmé que les problèmes d’eau à quelque cinq propriétés du chemin Hervé ont comme origine un cours d’eau qui court sous le chemin et des canalisations obstruées. Le MTQ s’engage à faire les travaux de correction nécessaire et d’en défrayer les coûts. La solution devra respecter l’environnement et rediriger l’eau vers les zones irrigables. Piedmont et la MRC collaboreront avec le MTQ dans ce dossier complexe. Le coût du projet est évalué à plus de 500 000 $.

La gare de Piedmont, 3e lieu

Le Conseil a amorcé des discussions avec la MRC pour devenir l’unique propriétaire de la salle polyvalente dans le but d’accentuer sa vocation de pôle de rassemblement communautaire. Érigée en 2010, la construction a coûté 293 323 $ partagé entre la MRC (111 193 $) et Piedmont (116 930 $) après l’obtention d’une subvention de 64 200 $; située sur un terrain appartenant au MTQ, le bail emphytéotique sera renouvelable en 2053.

Cette acquisition s’imbrique dans une séquence de projets d’immobilisation. Ainsi, on prévoit y transférer les assemblées du Conseil à la fin du printemps. La salle actuelle du Conseil à l’hôtel de Ville sera convertie dès 2020 en bureaux et salle de conférences pour recevoir les employés.

Quant à la vision du Conseil d’agrandir la gare sur des terrains contigus appartenant à la municipalité pour en faire un centre communautaire, on devrait la préciser au cours de la prochaine année.

Mme Rochon a expliqué que le projet initial de construire un centre communautaire au parc Gilbert Aubin a été rejeté parce que c’est un site sujet aux inondations. Elle voit le projet d’un centre communautaire à la gare comme : « un beau projet qui affirmerait notre identité à la veille du centenaire de la Municipalité. Le site est déjà un lieu de rassemblement situé au cœur du milieu villageois, un secteur patrimonial, un des pôles de Piedmont. »

Urbanisme

Les projets approuvés : le 570 boul. des Laurentides accueillera une nouvelle clinique médicale d’infirmières praticiennes (ou super infirmières) où les travaux prévus sont pour un revêtement de toiture et le réaménagement du stationnement incluant la plantation d’arbres; la construction d’une remise derrière le 574, boul. des Laurentides à l’usage des commerces et la démolition et la construction d’un garage au 135, ch. de la Gare.

Les membres du Comité consultatif d’urbanisme (CCU) ont demandé à Mme Abi-Youssef, directrice du Service Urbanisme et Environnement de joindre aux dossiers soumis à leur analyse des images en trois dimensions, sous différents angles, qui leur permettront de mieux évaluer l’impact des projets de construction ou d’agrandissement. Ils ont également demandé de faire une visite de terrain pour vérifier le résultat final.

Les frontières bougent

Le Conseil a confirmé par règlement l’échange de territoire entre Prévost et Piedmont pour permettre à la firme Sylco de développer son projet Le havre des Falaises. Ainsi la rue qui borde les bassins filtrants d’eaux usées sera dorénavant sur le territoire de Piedmont qui en assurera l’entretien.

Parallèlement, la mairesse a annoncé que suite, à des demandes répétées des propriétaires des trois maisons chemin de l’Ermitage, enclavées dans Piedmont avec une adresse à Sainte-Adèle, on a entamé un processus d’annexion auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). Sainte-Adèle a rejeté plusieurs demandes au fil du temps. Parmi les motifs invoqués, on parle des inconvénients pour la sécurité et la livraison. Piedmont fait déjà l’entretien de la rue. Le MAMH devra analyser la demande et rendre une décision.

Travaux publics : embauche

Le Conseil a approuvé la création d’un poste de directeur adjoint aux Travaux publics prévu au budget 2019. Le premier titulaire, M. Luc St-Gelais entrera en fonction le 6 janvier. M. St-Gelais était technicien en aménagement du territoire à Montréal où il a travaillé pendant 14 ans.

Prélude au budget 2020

Le pacte fiscal annoncé par le gouvernement du Québec (1,3 milliard sur cinq ans) se traduit pour Piedmont par 26 030 $ en 2020 (0,4 % du budget) jusqu’à 88 000 $ en 2024. Le budget 2020 de la régie d’assainissement des eaux usées approuvé est de 538 063,15 $, la quote-part de Piedmont s’élève à 91 667,13 $, soit 17 % de l’ensemble des frais.

Imprimer