Circulation compromise

Journal des citoyens pont 117
Michel Fortier

Les derniers articles par Michel Fortier (tout voir)

Les ponts de Prévost et le MTQ

Michel Fortier – Le MTQ (ministère des Transports du Québec) responsable de l’entretien des routes et des ponts du Québec a fermé le pont Shaw depuis le 12 mai et limite l’accès au pont de la 117 (pont du Boysfarm) dès le 12 juillet pour le remplacement d’un ponceau.

En effet, le pont Shaw a été fermé à la circulation parce qu’un véhicule a heurté la structure de protection indiquant la hauteur utile du pont, aussi appelé gabarit du pont. Cela arrive jusqu’à cinq fois par année comme en témoigne l’article que nous avons publié en juin 2018. La Ville de Prévost se plaignait alors que le MTQ ne répondait pas aux appels répétés de la ville pour réparer ledit gabarit du pont. Deux ans plus tard, la Ville se plaint toujours du peu d’empressement du MTQ à produire les réparations.

Évidemment, si les camionneurs qui frappent ledit gabarit s’appliquaient à lire la hauteur du pont et connaître celle de leur véhicule avant de s’y engager, nous n’en serions pas là. Mais ces camionneurs reçoivent des contraventions et le mal continue de se répéter. Pourtant cette année encore le MTQ semble ignorer la réparation dudit gabarit et a fermé le pont depuis maintenant deux mois.

Le directeur général de la Ville, Me Laberge, a d’ailleurs fait parvenir une lettre le 9 juillet dernier à la direction générale des Laurentides-Lanaudière du MTQ pour leur rappeler que le pont est fermé depuis le 12 mai et que la Ville n’a toujours pas reçu de date sur le délai de réparation. Me Laberge rappelle au MTQ que ce lien est essentiel à la moitié des citoyens de la Ville et que cette situation occasionne de sérieux désagréments pour les résidents.

Conséquences : un demi pont sur deux 

Avec les travaux de remplacement d’un ponceau sur le pont du Boysfarm (117) et une circulation réduite du 13 au 26 juillet, les résidents de Prévost peuvent s’attendre à des embouteillages importants sans aucune manière de l’éviter. Le pont Shaw aurait en effet permis une réduction de l’impact que causeront les travaux du pont du Boysfarm en cette période de vacances où même la 15 est insuffisante à satisfaire les automobilistes, d’où un achalandage accru et remarqué depuis que les Montréalais peuvent s’accommoder des Laurentides en période de Covid-19. Il faut réaliser que tous les Prévostois qui empruntaient le pont Shaw, soit les résidents du vieux Prévost et ceux qui empruntent la montée Sainte-Thérèse se verront dans l’obligation d’emprunter la 117 par la rue Morin pour se rendre à Prévost et ce faisant emprunter le pont du Boysfarm sur une 117 à circulation réduite. Il apparait ici que les propos de Me Laberge sont on ne peut plus justifiés : « Considérant l’urgence de la situation et les difficultés avec lesquelles nous avons dû conjuguer jusqu’à présent, nous croyons qu’il est raisonnable de requérir que les travaux de réfection permettant la réouverture du lien soient effectués dans les trente jours suivant la réception de la présente. Nous vous remercions à l’avance de bien vouloir accorder une priorité significative au traitement de cette requête. »

En passant, cela fait plus de 20 ans que le MTQ a fermé l’accès aux piétons sur le pont de la 117 et que ceux-ci se font klaxonner par les automobilistes lorsqu’ils l’empruntent. Le seul droit inaliénable, celui de se promener à pied, est ici compromis depuis plus de 20 ans.

Voir les articles :

Les murets de béton ne permettent pas aux piétons ni aux cyclistes de traverser le pont de manière sécuritaire sur le pont du Boys Farm depuis 20 ans maintenant. –Photo : Michel Fortier
Le pont Shaw est fermé aux automobilistes depuis le 12 mai dernier. De nouveaux gabarits indiquant la hauteur tardent à être installés par le MTQ. Ces gabarits, qui servent à éviter qu’un véhicule endommage la structure du pont, sont régulièrement fauchés par des camionneurs inattentifs. . –Photo : Michel Fortier

Imprimer