Conte de Noël

Conte de noel - Journal des citoyensDarius et Tatie (tante Lyne) sous les arbres, pour la fête de Noël - Photo : Chantal Gariépy
Lyne Gariépy
Les derniers articles par Lyne Gariépy (tout voir)

Faire contre mauvaise fortune bon cœur

Lyne Gariepy – Il était une fois deux sœurs très proches. Un jour de 2018, la sœur nommée Chantal donne naissance à un beau petit prince nommé Darius. Lui et sa tante Lyne développent très rapidement un lien fort. Arrivent une pandémie et un premier confinement. Les deux se languissent de se voir, et Darius fera même sa première déclaration d’amour à sa tante à distance.

Durant les beaux jours de l’été, les deux sœurs, leurs amoureux respectifs, Joanis et Louis, leur frère Martin et Darius ont formé une bulle familiale, et ont ainsi pu se voir et se faire des câlins (mais pas des bisous). 

L’automne lui, fut plus difficile pour eux, car avec la garderie et le travail, leur bulle familiale était brisée. La famille misait donc beaucoup sur la permission de Noël pour faire le plein de beaux moments à partager.

Arrivent Noël et le reconfinement, qui leur interdit de se réunir dans la maison de l’une ou l’autre. Alors qu’elles avaient prévu souper ensemble, elles doivent trouver une autre solution. Comme les sorties dans les parcs sont permises, elles décident donc se rencontrer dans un parc de plein air pour un pique-nique d’hiver et une marche en forêt. 

L’idée semble bonne, mais arrive la journée de la veille de Noël, et il pleut à verse. Mais pas question de manquer Noël ! Tous seraient trop tristes. Les deux sœurs se rejoignent donc dans le parc, malgré la pluie, avec leurs amoureux et Darius. Tante Lyne a emmené une poche pleine de cadeaux pour tous et une cloche pour annoncer son arrivée. Elles ont ensuite trouvé plusieurs grands sapins pour s’abriter de la pluie. Après avoir mis des couvertures de laine sur ce qu’il restait de neige (une pour chaque famille, à deux mètres bien sûr !), et accroché les bas de Noël aux branches cassées des arbres, le pique-nique et le déballage de cadeaux (écologiques et emballés de manière écoresponsable !) ont enfin eu lieu. Malgré leurs masques, leurs yeux souriaient de bonheur.

Entrecoupée d’une promenade dans le bois (sous la pluie !) et de chants de Noël, cette famille a terminé sa rencontre par un bonhomme de neige (avec chacun sa partie du bonhomme). Alors que la tante et son neveu marchent sous la pluie vers le stationnement, en prenant une « air marche » (une marche à deux mètres, en faisant semblant de se tenir la main), Darius a fait le plus beau cadeau de Noël à sa tante. Il lui a dit : « Tatie, je t’aime gros comme la terre, et toutes les pépites de chocolat du monde. » Ce qui, pour lui qui mesure tout en sucrerie, est énorme ! Le cœur de Tatie a alors fondu comme la neige sous la pluie.

La morale de l’histoire, c’est que même si ce n’était pas le Noël dont elles et ils avaient rêvé, ce fût tout de même un Noël magique dont elles et ils devraient se souvenir longtemps.

Imprimer