Rentrée automnale au Théâtre Gilles-Vigneault

Lyne Gariépy
Les derniers articles par Lyne Gariépy (tout voir)

Lyne Gariépy : lynegariepy@journaldescitoyens.ca – C’est le 4 août dernier que le Théâtre Gilles-Vigneault présentait sa programmation pour les mois de septembre et octobre 2021. En effet, afin de s’adapter aux éventuels assouplissements des règles sanitaires entourant le milieu de la diffusion de spectacles, l’organisme a choisi de proposer sa programmation en morceaux.

Selon David Laferrière, directeur général et artistique du Théâtre Gilles-Vigneault « Les lieux de diffusion sont encore très fragilisés par les 18 derniers mois et bien que la vaccination augmente, nous préférons y aller prudemment en proposant deux mois de programmation à la fois d’ici la fin de l’année ». La direction souligne aussi que l’entièreté des employés sera doublement vaccinée.

La capacité d’accueil permise pour les salles de spectacles est présentement de 500 places, avec un siège de distance entre chaque bulle. Le masque doit être porté pour circuler dans le théâtre, mais peut être enlevé une fois assis à sa place. Le lavage des mains à l’entrée demeure obligatoire. 

Malgré les contraintes, le Théâtre Gilles-Vigneault nous offre une belle sélection d’artistes.

Voici quelques-uns de mes coups de cœur 

En musique – Un auteur-compositeur-interprète que j’apprécie beaucoup et avec qui j’ai fait une entrevue dans le passé (voir avril 2013 au jdc.quebec), Louis-Jean Cormier, viendra nous présenter son spectacle Quand la nuit tombe. Vendredi 10 septembre 2021, 20 h. Un opus sans guitare et dont le fil conducteur est le piano, premier instrument de Louis-Jean.

Un autre incontournable de la chanson québécoise : rassembleur et authentique, Vincent Vallières nous présentera des pièces de son nouvel album, Toute beauté n’est pas perdue; le 17 septembre, 20h.

À souligner, la présence de Voivoid, groupe de speed métal québécois, qui détonne dans la programmation, mais qui est bienvenu; le 24 septembre, 20 h.

En humour – Le choix est vaste. De Mike Ward (Noir, le 23 septembre, 19 h et 21 h 30); en passant par P.A. Méthot (Faire le beau, 7 octobre 20 h.) à François Bellefeuille (Le plus fort du monde, 23 octobre, 20 h), chacun y trouvera son genre d’humour.

Variétés – Le cirque Alphonse nous présentera son spectacle Animal, histoire de ferme, qu’on nous décrit comme une série de fables surréalistes et impressionnantes de virtuosité et d’un comique irrésistible, sur le thème de la ferme déjantée;

2 octobre, 20 h.

Bon spectacle !

Louis-Jean Cormier, viendra présenter son spectacle Quand la nuit tombe.

Imprimer