Bonne Boîte, Bonne Bouffe – Un projet qui porte fruit

La résidente de Prévost, Jeannie Charles, est venue chercher avec enthousiasme son panier de fruits et légumes.
Isabelle Neveu

Isabelle Neveu

Isabelle Neveu a débuté son aventure avec le Journal des citoyens en 2006, alors qu’elle était âgée de 11 ans. Pendant plusieurs années, elle a participé activement au Club Ado Média, ce qui lui a permis de développer une réelle passion pour le métier de journaliste. Elle a dès lors entrepris des études dans le domaine des communications et poursuit actuellement ses études à l’UQAM au baccalauréat en journalisme. Isabelle Neveu a réalisé à trois reprises un stage d’été au sein du Journal (2013 à 2015), ce qui lui a permis d’animer à son tour le Club Ado Média ainsi que de contribuer au dossier de la rivière du Nord et de rédiger de nombreux articles. Toujours à l’écoute de ce qui se passe dans sa communauté, elle tente d’informer les lecteurs du Journal au meilleur de ses connaissances.
Isabelle Neveu

Les friands de fruits et de légumes frais et abordables seront ravis d’apprendre que la Maison d’entraide de Prévost est maintenant l’un des points de chute du regroupement d’achats Bonne Boîte, Bonne Bouffe. Offert à tous, le projet permet de distribuer au sein de la communauté des boîtes de fruits et légumes à prix abordables, toutes les deux semaines.

Le nouveau service offert par la Maison d’entraide de Prévost vise à élargir la clientèle de l’organisme en ce qui concerne le support alimentaire, puisque Monsieur Madame Tout-le-Monde peut participer au projet. «Les organismes communautaires n’existent pas seulement pour les gens démunis», rappelle Michèle Desjardins, chargée de projet.

Trois formats de boîtes sont propo-sés: la petite à 7$ pour une personne seule, la moyenne à 11 $ pour un couple et la grande à 17$ pour une famille. Les boîtes contiennent une variété de fruits et de légumes en quantité suffisante pour une semaine et leur contenu varie à chaque livraison. Un bulletin d’information est également inclus dans chaque boîte présentant un produit vedette, des recettes simples ainsi que des trucs de cuisine.

Un service apprécié
Aviole Paquin, résidente de Prévost, est venue chercher sa boîte le mercredi 3 juin lors de la deuxième livraison à Prévost, qui a permis de distribuer 41 boîtes. « Maintenant que Bonichoix est fermé, c’est plus proche pour moi de venir chercher mes fruits et légumes ici», souligne-t-elle. Elle apprécie d’autant plus la fraîcheur, la variété et le prix avantageux des produits. Pour sa part, Jeannie Charles apprécie la portion de la petite boîte, qu’elle considère parfaite pour une personne seule.

Il est également à noter que le service est offert toute l’année, mais que la boîte été-automne diffère de la boîte printemps-hiver. En effet, celle d’été et d’automne favorise les fermes locales et les produits de saison. Par exemple, il est possible d’y retrouver du maïs, des poires, de la laitue, des pommes, des tomates, des poireaux et des concombres. Au printemps et à l’hiver, la boîte contient davantage de légumes racines et de fruits exotiques importés, dont des courges, des pommes de terre, des mangues, des oranges et des bananes.

Rappelons que dans les Laurentides, c’est l’organisme Mois-son Laurentides qui chapeaute le projet Bonne Boîte, Bonne Bouffe. Il comptabilise ainsi les commandes, achète les fruits et légumes, puis distribue les boîtes dans les divers points de chute de la région.

Les personnes qui désirent participer au projet doivent communiquer avec Michèle Desjardins par télé-phone pour réserver leur boîte à la prochaine livraison. Celle-ci doit également être payée en argent comptant avant que l’organisme passe la commande à Bonne Boîte, Bonne Bouffe. Pour plus d’informations: 450 224-2507.

Imprimer