Festival de la BD

Alex A. a été choisi bédéiste « Coup de cœur » Photo: Michel Fortier
Charles Mathieu

Charles Mathieu

Journaliste stagiaire chez Journal des citoyens
étudiant en journalisme à l'UQAM
Charles Mathieu

Les derniers articles par Charles Mathieu (tout voir)

Un succès de participation pour cette 6e édition

Charles Mathieu – Quelque 1600 personnes se sont rendues à l’école du Champ-Fleuri, les 25 et 26 août dernier, pour participer à la 6e édition du Festival de la BD de Prévost, qui a été un succès du début à la fin.

Le groupe des bédéistes ainsi que les personnes de la Ville impliquées dans la réalisation de l’événement – Photo: Michel Fortier

Regroupant des bédéistes présentant leurs œuvres et signant des autographes, l’événement comptait aussi diverses conférences, animations et ateliers qui se déroulaient dans différents locaux de l’établissement scolaire. La programmation des deux journées comprenait aussi l’exposition BD3D, qui permettait à tout le monde d’expérimenter la lecture de la bande dessinée en portant un casque de réalité virtuelle, une première au Festival. Une file d’attente grandissante devant l’installation, pendant les deux jours, témoignait de la popularité de ce genre de présentation. Les tables rondes de discussion et autres présentations telles que le « sans-dessin », où il était possible d’observer deux bédéistes pratiquer leur art de manière improvisée, attiraient petits et grands et offraient une performance enrichissante et amusante.

Ian Fortin (ou Boni) a été récipiendaire du prix « recrue de l’année. » Photo: Michel Fortier

Outre les nombreuses activités au programme, la proximité entre les bédéistes et les participants permettait au Festival de se distinguer des autres événements du genre. La contiguïté entre les kiosques permettait aux participants d’être près des invités et de leur poser des questions, le tout sans avoir à passer trop de temps en file d’attente. Ouverts à la discussion, les artistes pouvaient prendre plusieurs minutes à parler de leurs œuvres et leur inspiration.

Valérie Morency (ou ValMo), a été récompensée par les artistes comme étant la « bédéiste étoile » – Photo Michel Fortier

L’événement a pris fin en beauté avec une remise de prix. Valérie Morency (ou ValMo), auteure de la série « Le Seigneur de Saint-Rock », a été récompensée par les artistes comme étant la « bédéiste étoile », tandis que ses collègues Alex A. et Ian Fortin (ou Boni) ont été respectivement récipiendaires des prix « Coup de cœur » du public et « recrue de l’année. »

 

Vincent Léonard, porte-parole du Festival, soulignait l’importance d’un tel événement pour la communauté. « C’est rassembleur, c’est coloré. Cela vient faire rayonner Prévost au niveau culturel », explique-t-il. Ce dernier affirmait aussi que, depuis sa découverte du Festival, le nombre d’artistes et de présentations offertes aux visiteurs avait augmenté de façon significative. Selon lui, le festival est devenu un événement incontournable. Suite à ce franc succès, le maire de Prévost, Paul Germain, a affirmé dans un communiqué l’importance de l’événement pour la communauté, tout en mentionnant son intention de produire la prochaine édition : « Le Festival de la BD de Prévost est un événement rassembleur qui rejoint nos citoyens et les visiteurs. C’est une superbe vitrine pour la Ville ! Nous sommes déjà excités de travailler sur la 7e édition du Festival. »

Imprimer