Échos du conseil municipal de Piedmont

Louise GuertinAssemblée régulière du du 13 janvier 2020.

Première assemblée de l’année, retour de vacances et occasion pour le Conseil de souhaiter à tous ses meilleurs vœux pour une nouvelle année. Rencontre au contenu allégé donc, puisque la majorité des Comités consultatifs n’ont pas siégé en décembre sauf pour l’urbanisme. Un point majeur cependant, le Conseil a approuvé le règlement décrétant l’imposition de toutes les taxes et compensations pour l’année 2020. Aux contribuables : nous devrions recevoir notre compte de taxes dans les prochains jours.

Budget 2020

Le 16 décembre, le Conseil a tenu une assemblée extraordinaire pour présenter et approuver le budget et les projets d’immobilisation pour l’année 2020. En bref, parmi les points soulignés par la mairesse, Mme Rochon :

  • Le budget s’élève à 7 920 000 $, une augmentation de 5,25 % par rapport à 2019. Le budget de 2019 était en hausse de 6,5 % par rapport à l’année précédente.
  • On estime à 2,13 % l’augmentation moyenne du taux de taxe foncière résidentielle fixée à 0.0565 $ du 100 $ d’évaluation.
  • Les taxes d’eau et d’égouts résidentielles restent inchangées à 125 $ pour l’eau et 195 $ pour le service d’égouts.
  • Le coût des collectes de matières résiduelles augmente de 15 $ (ou 11,11 %) et passe à 150 $. On annonce des augmentations plus importantes pour les années à venir.
  • Les projets d’immobilisation (aménagement hôtel de ville, équipements, pavage, travaux d’infrastructure, chalet d’accueil et patinoire au parc Gilbert-Aubin, conservation et sentiers, etc.) estimés à 3 066 795 $ en 2020 comparé à 1 787 500 $ en 2019, une augmentation de 71,5 %.

Projet site du Magasin général

Le Conseil a approuvé une nouvelle vocation pour le site de l’ancien Magasin général, sis au 92, ch. de la Gare, attenant au domaine Le Nordais. Le projet approuvé inclut la division du site actuel en cinq lots. Ainsi le bâtiment existant sera converti en édifice à bureaux avec une adresse civique ch. de la Gare. Les quatre autres lots serviront à la construction de quatre maisons jumelées (huit logements) sise sur le ch. du Nordais. Le projet résidentiel et le projet commercial seront séparés par une zone tampon (clôture de 1,83 mètre sur une distance de 5 mètres avec conifères).

Le Conseil a approuvé des dérogations dites mineures pour la longueur de la zone tampon ainsi que pour la superficie de chacun des lots qui sont en dessous des normes du règlement en arguant, pour la superficie des lots résidentiels, qu’elles sont semblables à celles du quartier. C’est la première étape du projet. Le promoteur devra faire approuver le projet de conversion de l’édifice existant comme celui de la construction des jumelés.

Fin des entraves – projet Havre des Falaises

Le Conseil a approuvé les derniers aspects de ce dossier, soit l’échange de zones de territoire entre Prévost et Piedmont afin de faciliter l’accès et permettre le développement du nouveau projet domiciliaire Havre des Falaises situé à la frontière des deux municipalités. Le Conseil a décidé, comme le lui permet la Loi, de passer outre le processus de consultation qui aurait pu mener jusqu’à un référendum.

Redevance matières résiduelles

Annuellement, le gouvernement du Québec donne aux Municipalités une redevance pour l’élimination des matières résiduelles en fonction de leur performance à réduire le plus possible le volume des matières. Piedmont a répété, cette année encore, une bonne performance et recevra une redevance de 12,51$ par habitant. Au cours des deux années précédentes, on avait eu droit à 12,37 $/hab. et à 11,47 $/hab. La redevance moyenne aux Municipalités en 2019 est de 9,52 $ par habitant.

En rafale

Plaisirs sur neige se tiendra le 8 février de midi à 16 h au parc Gilbert-Aubin. La législation provinciale pour encadrer les locations à court terme de types Airbnb n’a pas encore été modifiée. La mairesse a insisté, c’est encore le règlement municipal qui s’applique pour restreindre ce type de locations sur le territoire de Piedmont.

Mme Rochon a aussi partagé que le règlement du gouvernement du Québec pour encadrer les chiens entrera en vigueur le 3 mars 2020. Enfin, elle a informé les six personnes présentes qu’en 2019, le nombre de transactions pour la vente de maisons se chiffre à 260, une hausse significative en comparaison à la moyenne de 190 pour les années précédentes.

Imprimer