Échos du conseil municipal de Piedmont

Louise Guertin – Assemblée régulière du Conseil du 3 août à l’hôtel de ville (en rediffusion sur le site Internet de Piedmont)

Il y a eu deux rencontres. Une réunion non annoncée à 18 h 30, entre les élus et les membres du Conseil d’administration de la Réserve naturelle Alfred Kelly (RNAK), suivie de l’assemblée régulière à laquelle des citoyens ont partagé leurs préoccupations quant à un projet de développement jugé intrusif et encore une fois, pour la circulation dangereuse.

Consultation construction en milieux fragiles

On reporte au mardi 8 septembre à 18 h 30 la consultation prévue le 3 août. Selon Mme Rochon, c’est pour une erreur cléricale qu’on refait le processus d’adoption du règlement 757-63-20 intitulé « modifiant le règlement de zonage 757-07 et ses amendements, afin d’apporter certaines précisions aux dispositions particulières en zones de contraintes et à certains articles concernant les fonctionnaires désignés »; le but étant d’apporter des assouplissements aux mesures de protection des milieux fragiles pour la construction dans les aires voisines.

La mairesse a indiqué que le nouveau règlement est identique à celui approuvé en avril sauf pour les points suivants : 1) on retrouvera en annexe « une carte spécifiant des détails » et 2) deux ajouts à la demande de la MRC concernant la rivière du Nord et la rivière à Simon. C’est aussi possible d’envoyer des commentaires ou questions écrites à dirgen@piedmont.ca, avant le 27 août.

Le directeur général a spécifié que cet assouplissement ne vise pas le projet Havre des Falaises. Pourrait-il permettre de densifier d’autres secteurs de Piedmont ou facilitera-t-il la subdivision de terrains actuels en plus petits lots ? 

Projet immobilier dans un boisé mont Belvédère

Deux propriétaires habitant chemin du Cap ont demandé des précisions sur un projet de construction de 10 maisons derrière les propriétés de cette rue. Le projet couvrirait la superficie bordée par chemin du Cap, chemin du Nordais et chemin de la Corniche. La rue ainsi créée partirait du chemin du Nordais jusqu’à la hauteur du 315 chemin de la Corniche. Compte tenu de la densité imposée par le Conseil au secteur du Nordais, on peut imaginer un trafic accru dans un secteur escarpé. C’est sans compter sur une hausse significative du bruit en continu produit par le trafic de l’autoroute 15, due à la coupe massive d’arbres. (Voir article « Boisé mont Belvédère menacé » sur le sujet)

La mairesse leur a dit qu’un tel projet n’a pas été déposé, mais que le marché immobilier est sous pression et très actif. Elle a conclut en disant qu’elle avait entendu que les citoyens du secteur s’opposeraient s’il y avait demandes de dérogations.

Circulation dangereuse

Plusieurs citoyens ont noté une hausse significative du trafic. Mme Rochon croit que la pandémie a fait augmenter la population de 3 100 habitants à près de 5 000, incitant les villégiateurs à s’installer plus tôt et à faire du télétravail. 

C’est de plus en plus fréquent de voir des conducteurs avec des comportements à risque dans des rues dangereuses. Par exemple, la visibilité est nulle à l’intersection de chemins du Cap et de la Corniche. Mme Bellefeuille, appuyée par les citoyens présents, a demandé qu’on ajoute des miroirs, qu’on trouve des solutions et qu’on assure la sécurité des marcheurs.

La vitesse inconsidérée et répétée dans le secteur Nord Vallée et du chemin des Frênes est dangereuse pour les marcheurs selon M. Gobeil, un résident. Il a demandé une meilleure surveillance policière, sans résultat apparent. Mme Rochon a dit qu’on verrait à installer un panneau ralentisseur. 

Protéger la Réserve naturelle Alfred Kelly

Les membres du conseil d’administration des Amis de la RNAK voulaient en savoir plus sur le projet Havre des Falaises et sur les assouplissements prévus au règlement 757-63-20. 

M. Perreault, membre du CA, a demandé l’appui des élus pour mieux informer les usagers de l’interdiction de circuler en vélos ou avec un chien dans la RNAK. Il a demandé l’érection de deux arches d’entrée pour le sentier le plus fréquenté en direction du lac Paradis et l’autre au rang 7 afin de mieux informer les gens.

Mme Rochon a paru réservée face à cette demande invoquant les délais pour finaliser l’échange de terrains avec Prévost et l’obtention aléatoire de subventions. Elle a invité M. Perreault à communiquer avec les Loisirs pour l’installation d’affiches de la Municipalité (comme à Prévost) afin de mieux informer de l’interdiction de vélos et des chiens dans la Réserve naturelle.

La connexion prévue avec le P’tit Train du Nord et les sentiers du projet Havre des Falaises pourrait créer plus de confusion chez les utilisateurs entre terrains publics et la RNAK dont le territoire privé en milieux fragiles est protégé.

On peut visionner l’assemblée sur le site de Piedmont. Les citoyens peuvent envoyer des questions par courriel pour la prochaine assemblée régulière du Conseil prévue le mardi 8 septembre à 19 h.

Imprimer