Chemin spirituel avec les animaux de pouvoir

chronique de halo, journal des citoyens
Sandra Friedrich
Les derniers articles par Sandra Friedrich (tout voir)

Sandra Friedrich – Dans son dernier livre Un chemin de femme médecine, Du don à l’apprentissage, paru en janvier de cette année, chez VÉGA édition, Loumitea1, qui vit non loin de Val-David, aborde son parcours comme femme médecine.

Elle est co-fondatrice de l’École de chamanisme transculturel du Québec (ECTQ2), issue des travaux de Michel Harner, anthropologue à l’origine de la Foundation for Shamanic Studies3. 

Cette école est, également, un cercle de chercheurs et d’enseignants en chamanisme. À part l’enseignement, Loumitea propose des soins individuels, des cérémonies d’inspiration autochtones.

Nous avons rencontré l’autrice, Loumitea.

Q - Aujourd’hui, dans nos sociétés occidentales rationnelles et ultralibérales, on pourrait se demander à quoi ça sert le chamanisme ?

Loumitea - Le chamanisme est une des plus anciennes pratiques spirituelles de l’humanité qui permet de créer et d’entretenir un lien entre le visible et l’invisible, entre l’univers et l’être humain. Le chamanisme permet de se relier au Grand Tout. Il est important de cultiver et nourrir sa fonction spirituelle, sans quoi on déprime ou on est perdu. 

Le chamane peut soutenir les gens qui font face à des difficultés de vie (changements professionnels, etc.) ou qui ont le goût d’évoluer, ou qui sont aux prises avec des problèmes de santé physique, émotionnelle et/ou spirituelle. En ce sens, le chamanisme, c’est une médecine de l’âme. 

Donner un sens à son existence, cultiver le moment présent, ouvrir sa conscience et l’élargir régulièrement, instaurer une pratique spirituelle quotidienne, c’est bien utile par les temps que nous vivons. Beaucoup de gens se sont fait une idée romantique du chamanisme, mais cette pratique est une discipline quotidienne qui nous rapproche de la nature et nous permet de nous relier aux mondes animaux.

Q - Les animaux totems ou les animaux de pouvoir, qu’est-ce que c’est ?

Loumitea - Il est important de faire une distinction entre animaux totems et animaux de pouvoir. Les animaux totems sont reliés aux différentes roues de médecine qui sont des outils culturels et symboliques dont se servent les nations autochtones. Je ne fais pas partie d’une culture autochtone, même si je suis métis algonquienne par ma mère et métis wendat par mon père. Je préfère parler d’animal de pouvoir.

Ce sont des êtres spirituels qui peuvent nous aider en toutes circonstances. Ils représentent une partie de notre pouvoir personnel et les contacter et cheminer avec eux aide à mieux vivre et aussi à guérir. Les animaux de pouvoir jouent un rôle primordial de guide et de protecteur. Ils sont porteurs de messages, d’enseignements et d’une spécificité ou d’une force qu’ils vont nous transmettre pour qu’on se sente en pouvoir. 

En créant des espaces de rencontres réguliers avec nos animaux de pouvoir, nous pouvons développer un lien. De ce lien, nous pouvons apprendre le respect de toutes choses et la vie en harmonie avec le Tout.

D’après Louimtea, la fréquentation de ses animaux de pouvoir peut suffire, pour la majeure partie d’entre nous, à nourrir une pratique spirituelle quotidienne. Pour devenir chamane, par contre, il faudra maintenir une discipline pour « voir dans le noir et placer les gens sur leur chemin de guérison » et suivre les étapes d’une initiation. Dans l’histoire de Loumitea, elles ont pris la forme d’événements et de rencontres signifiantes.

Nous vous invitons à vous procurer son livre dans toutes les bonnes librairies du Québec  et découvrir ce qui dans une vie peut mener à devenir femme médecin.

1. https://loumitea.com/

2. https://ecoledechamanisme.com/

3. https://www.shamanism.org/

Imprimer